Chargement...

Climatisation dans combles sans unité extérieure

posté le 16/09/2018 image

Climatisation dans combles sans unité extérieure

Par Fred
Question
0

Bonsoir,

Je suis en train d'aménager des combles isolés avec trois chambres, une SAM et un salon (environ 110 m²). Je souhaite les climatiser et idéalement combiner la climatisation avec un système de chauffage. Les combles se situent dans l'Est de la France, les hivers peuvent être rigoureux, les intersaisons longues. Un système de chauffage est nécessaire !

J'ai un certain nombre de contraintes notamment l'absence de courant triphasé et l'impossibilité d'intaller une/des unités extérieures sur le toit ou la façade (zone protégée oblige).

J'ai en revanche de l'espace inutilisé sous les rampants qui pourrait accueillir une unité.

Quelle est la meilleure solution pour répondre à ma problématique ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Par Fred
le 16/09/2018
Fred
Re: Climatisation dans combles sans unité extérieure

J'ai oublié de dire que je voudrais avoir cinq unités intérieures.

Merci.

Fred.

Par José
le 20/09/2018
José
Re: Climatisation dans combles sans unité extérieure

Bonjour,

Le problème le plus fréquemment rencontré dans cette configuration c'est la baisse rapide de la température ambiante dans les combles s'il n'y a aucun renouvellement d'air.

Dès que la température est trop basse la puissance calorifique dégagée est beaucoup plus faible.

L'inverse se produit l'été, la montée en température pourra mettre en défaut la machine.

Cette configuration est à eviter si possible.

Cordialement .

José

 

Par Jean-Louis
le 22/09/2018
Jean-Louis
Re: Changer thermostat

Bonjour

Ce problème est récurrent. Voici ce que j'écrivais ici, il y a quelque temps, déjà :

" L'emplacement d'un groupe extérieur doit obéir à plusieurs règles physiques basiques, parmi lesquelles celle-ci : l'air doit TOUJOURS entrer, en débit nécessaire, dans la batterie extérieure (condenseur en été, évaporateur en hiver dans le cas d'appareil dit « réversible ») dans la plage de températures fixée dans la notice technique du constructeur de l'appareil. Ni plus chaud que le maxi indiqué, ni plus froid (en bulbes sec et humide) que le mini prescrit.

Au-delà des rendements et autres COP d'installation, il y va tout simplement de la durée de vie de l'appareillage (haute et basse pressions).

Ceci est une règle à ne pas franchir.

Il appartient à votre installateur de mettre son matériel en oeuvre de façon telle que cette règle soit respectée.

A cet effet, en général, on privilégiera grandement la mise en place d'un tel appareil à l'extérieur.

Cependant, en cas d'impossibilité, il faut savoir qu'un appareil à positionner en comble nécessite le plus souvent, un appareillage auxiliaire de ventilation de ce comble, correctement conçu en termes de débit d'air, de sens de flux, de traitement acoustique, etc.

Il vous appartient d'être particulièrement vigilant quant à la qualification professionnelle et aux compétences de l'installateur que vous choisirez.

A votre disposition pour de plus amples informations."

Revenir au forum

Répondre au message

Veuillez vous connecter ci-dessous pour poster votre réponse, vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous ici !
Laissez coché pour être averti par e-mail à chaque nouvelle réponse

Top contributeurs

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité