Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

posté le 17/10/2019 image

Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Par Béatrice
Question
0

Bonjour, 

Dans le cadre d'une rénovation énergétique, des extracteurs d'air ont été installés devant mes fenêtres sur le toit terrasse de l'autre partie de notre immeuble et leur bruit est très dérangeant quand la ventilation se met en route et ce, pendant plusieurs heures.

Savez-vous s'il est possible de mettre des panneaux isolants autour de ces extracteurs ou si d'autres techniques existent ?

La société Enera qui nous a accompagné dans le cadre de ces travaux n'en a aucune idée.

J'aurais souhaité vous envoyer une image mais je ne sais pas comment le faire sous URL.

En vous remerciant pour un retour.

Mme Ollivier 

 

 

Par Maurice
le 17/10/2019
Maurice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Vous pouvez utiliser le site ci-dessous pour héberger vos photos et nous communiquer le lien pour les consulter.

https://www.cjoint.com/

Par Philippe
le 23/10/2019
Philippe
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Il est surprenant qu'un bureau d'études comme ENERA Conseil ait laissé poser des appareils sans que le poseur ne respecte les distances imposées.

Vivement vos photos.

Par Béatrice
le 25/10/2019
Béatrice
Re: extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

https://www.cjoint.com/c/IJzmGOMQbVF

https://www.cjoint.com/c/IJzmJu8fHTF

https://www.cjoint.com/c/IJzmKSPfdpF

https://www.cjoint.com/c/IJzmMdUUx8F

https://www.cjoint.com/c/IJzmM7b1fJF

https://www.cjoint.com/c/IJzmNOHGBAF

https://www.cjoint.com/c/IJzmO6G0eGF

Bonjour, 

Tout d'abord, je vous remercie pour m'avoir indiqué la méthode.

Je vous adresse donc ici quelques photos. Je me plains des nuisances sonores provenant de ces extracteurs.

Enera me dit avoir consulté des serruriers mais qui ne veulent pas intervenir pour les isoler. Pourquoi des serruriers ? Mystère

Une copropriétaire dont le logement est sous les extracteurs se plaint de subir des vibrations alors même que ceux-ci ne sont pas en action. S'agissant de son problème, Enera a constaté que des isolants n'avaient  pas été mis entre le sol et le système. En résumé, l'installation semble avoir été faite à la va-vite.

A la vue de ces photos, pourriez-vous me dire si un moyen permettant de restreindre les bruits de ventilation de ces extracteurs existe et si cette installation vous parait conforme ? Dans la négative, je suis prête à aller en justice car j'avais acheté cet appartement en hauteur pour être au calme et ce bruit est plus que perturbant.

Je vais mesurer exactement la distance entre ma fenêtre et le premier extracteur. Enera m'avait assuré que le système ne ferait pas de bruit. Europ Therm m'a ensuite répondu que "fenêtres fermées en double vitrage",  je ne devrais rien entendre. Un comble !

En vous remerciant par avance

Bon week-end

Béatrice Ollivier

 

 

Par Maurice
le 28/10/2019
Maurice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Voici les explications trouvées sur internet quant à ces extracteurs, qui en réalité, sont des accélérateurs intermittants de tirage

Ventilation stato-mécanique
Lorsque la température extérieure devient trop élevée (tirage thermique trop faible) ou lorsque les besoins sont importants comme au moment de la préparation des repas, les ventilateurs mécaniques prennent le relais. Ils sont commandés par un thermostat extérieur (vitesse réduite pour pallier les insuffisances du tirage thermique) ou par une horloge (grande vitesse pour assurer un supplément de débit à l'heure de préparation des repas).
Ce système de ventilation est bien adapté aux immeubles précédemment ventilés en ventilation naturelle et faisant l'objet d'une réhabilitation .

On pourrait envisager de fixer sur les cheminées un écran en fer à cheval (sur 3 côtés) revêtu d'une mousse insonnorisante. Il faut maintenir un espace de 20 cm par rapport à l'accélérateur pour ne pas empêcher le bon fonctionnement. Le tout est à fixer solidement à cause de la prise au vent.

 

Par Philippe
le 28/10/2019
Philippe
Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Le matériel (a priori de l'ASTATO) mis en place semble bien posé. Ils ne peuvent pas être "encoffrés" dans un caisson atténuateur de bruit car ces extracteurs stato mécanique utilisent l'effet du vent pour fonctionner une partie du temps.

Pour les vibrations et le bruit ... il manque peut être une mousse de calage entre le béton existant et les extracteurs. Quand l'extracteur bouge (sous l'effet du vent ou de la turbine intégrée) l'extracteur "tape" peut être sur le béton et provoque le bruit génant.

Comme vous semblez avoir accès à la terrasse, il faut faire un essai : Quand la turbine est en route (l'horloge qui la pilote la met en route aux heures de repas s'il n'y a pas de vent), approchez-vous de l'extracteur et du bout des doigts constatez s'il vibre. Ensuite, appuyez fort et constatez l'évolution du bruit. Si le bruit ou les vibrations diminuent, c'est que la pose a été faite sans la mousse de calage "anti-vibration".

Si c'est un souci de pose sans mousse de calage, l'entreprise pourra facilement revenir solutionner le problème.

Sinon, il faudra peut être demander à l'entreprise de revenir avec le fournisseur du matériel, faire une évaluation de la pose et de la gêne pour que l'installateur et le fabricant proposent une optimisation de l'installation.

Par Béatrice
le 27/11/2019
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour Maurice, Philippe,

Le message de Maurice m'avait redonné espoir.

Maurice, connaissez-vous une société qui ferait ces écrans en fer à cheval ? Peut-être qu'en isolant déjà l'extracteur le plus près, le bruit sera supportable ?

Ce premier extracteur doit environ être à 3 mètres de ma fenêtre. Avant cette rénovation énergétique, j'habitais dans un endroit calme. Enera m'avait assuré que je n'entendrais rien. N'existe-t-il pas une législation à ce sujet ?

Philippe, je pense que c'est surtout lors du déclenchement du mécanisme aux heures programmées que les nuisances deviennent insupportables. Un écran en fer à cheval comme l'écrit Maurice ne vous paraitrait pas une bonne solution ? Il faut vraiment que j'arrive à faire neutraliser ces souffles d'air. 

Je vous remercie pour vos échanges et je vous souhaite une excellente semaine.

Par Philippe
le 28/11/2019
Philippe
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

1/ Les écrans décrits par Maurice vont empêcher le fonctionnement naturel des extracteurs. Ils ne sont pas une bonne solution.

Si quelqu'un, mandaté par vous, pose un écran de ce type, la ventilation de l'ensemble de la colonne fonctionnera moins bien. Il y aura peut être des traces d'humidité, de mauvaise ventilation qui apparaitront dans les logements mal ventilés. La copro fera venir les assurances et les experts, quand ils verront les écrans, diront avec tranquillité, que les assurances ne prendront pas en charge les travaux de remise en état. Pire, la copro pourrait se retourner contre vous pour que vous et votre assurance preniez en charge les travaux. Je vous déconseille de mettre des écrans qui perturberaient les effets venturi sur l'extracteur.

2/ Avez-vous fait le test que je vous ai suggéré et vérifié si l'appareil vibre beaucoup et tape contre le béton ?

3/ Avez-vous repris contact avec ENERA et l'installateur ?

Par Maurice
le 28/11/2019
Maurice
Re: Problème VMC - Bruit

Bonjour,

Cet écran peut être fait par une tôlerie ou un bon bricoleur et revêtu par une mousse acoustique traitée contre les UV et résistants aux conditions climatiques (voir chez Sonoflex ou autre fabricant).

Attention cette expérimentation ne peut être réalisée qu'avec l'accord du Syndic.

 

Par Maurice
le 28/11/2019
Maurice
Re: Problème VMC - Bruit

"Les écrans décrits par Maurice vont empêcher le fonctionnement naturel des extracteurs."

Il n'est pas question de capitonner au plus près l'extracteur. Il faut, tel un écran devant une pompe à chaleur, garder une distance suffisante pour permettre un fonctionnement normal. Vous pouvez contrôler le fonctionnement avant et après avec un simple anémomêtre plaqué sur vos bouches d'extraction. Le débit extrait ne doit pas bouger. Il s'agit non pas de brider la VMC mais d'empêcher ses émanations sonores. N'importe quel expert pourra faire les même constatations.

Voir ici des photos d'écrans acoustiques, vous ne seriez pas le premier à mettre cela en place.

https://www.delaunay-acoustique.com/ecrans-acoustiques-extracteurs-silencieux-cylindrique/

Par Béatrice
le 29/11/2019
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Philippe, Maurice

Je vous remercie une fois de plus pour vos réponses. 

Je n'avais pas l'intention de faire poser moi-même des isolants. Enera nous a dit avoir cherché en vain un serrurier acceptant de fabriquer et de poser un écran anti-bruit. Voilà pourquoi je suis partie moi-même à la recherche d'une solution à lui proposer. Le nouveau maitre d'œuvre d'Enera viendra d'ici 10 jours constater à son tour les nuisances sonores. Il doit également contrôler le système avec l'installateur et je lui rappellerai alors de faire le test. 

C'est la copropriétaire qui habite sous ces extracteurs (dans l'autre partie d’immeuble) qui subit les vibrations. De mon côté, il s'agit de bruits de soufflerie comme les bruits des hélices d'un avion. Je rappelle que mes fenêtres donnent sur ces extracteurs. Si les appareils ne tapent plus contre le béton, probablement que ma voisine ne sera plus dérangée mais quel est le lien avec cette soufflerie ? Elle ne disparaitra pas pour autant, non ? 

Si le fer à cheval encercle d'assez loin l'extracteur, ne pensez-vous pas que l'air devrait tout de même circuler ?   

Cela étant, je pense qu'il n'est tout de même pas possible de faire n'importe quoi au nom de la rénovation énergétique. Depuis 35 ans, je vivais dans un appartement tranquille donnant sur des cheminées inertes et voilà qu'une société installe des extracteurs sur ces cheminées à 2-3 mètres de mes fenêtres, extracteurs qui n’ont d’ailleurs rien à voir avec ma partie d’immeuble. Si aucune solution n’est soi-disant possible, je finirai par faire une procédure.

Par ailleurs, nous sommes 2-3 copropriétaires à n’avoir même pas de système de ventilation dans nos appartements sous prétexte que nous étions absents au moment du passage de l’installateur. Aussi, si des problèmes d’humidité apparaissent, ce sont nos assurances qui vont se manifester.

Philippe, Maurice, encore vraiment merci pour toutes vos précisions.

Bien cordialement  

 

Par Philippe
le 29/11/2019
Philippe
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Sur le site Delaunay, ce sont des tourelles de cuisines ... ayant une forte pression disponible qui sont équipées.

Pour le dossier de Mme Béatrice, ce sont des extracteurs de Ventilation Naturelle Assistée qui utilisent 80% du temps les effets thermiques et les effets du vent. Ils ont très peu de pression disponible. Il ne faut pas les abriter du vent.

Si Mme Béatrice veut mettre un écran, il faut qu'il soit placé à 1 ou 2 m de l'extracteur pour laisser passer le vent qui permet l'effet venturi.

Je suis très surpris du dernier message de Mme Béatrice, il faut vraiment que l'installateur, le BET ENERA et le fabricant viennent voir ce qui se passe.

Par Jean-Louis
le 29/11/2019
Jean-Louis
Re: Problème VMC - Bruit

Bonjour,

Permettez-moi d'intervenir dans cette discussion et d'attirer votre attention sur la juste intervention de Philippe.

Les équipements en référence ne comportent aucun élément mécanique motorisé susceptible de créer une dépression nécessaire au fonctionnement de ventilation par extraction.

Il est vrai que le fonctionnement de ces équipements est grandement dépendant de la présence de vents. Le profil de canalisation de ces vents est étudié selon le principe bien connu de modifications continues des sections techniquement utiles pour le passage d'air.

Il est également vrai que ces équipements sont dépendants de la présence de vents.

Mais si la nécessaire absence d'obstacle au passage de l'arrivée et de sortie des vents est contrée par la mise en place d'obstacle modifiant le libre profil aéraulique requis en amont et en aval, alors l'efficacité de ces "extracteurs" sera perturbée.

Il reste à vérifier que cette perturbation ne compromet pas l'efficacité attendue de l'installation de base.

Par Béatrice
le 05/12/2019
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Philippe, Maurice, Jean-Louis, 

Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à mon problème. Vos dernières réponses ne sont pas rassurantes mais je ne désespère pas de trouver une solution grâce à vos échanges.

Lorsque le mécanisme se déclenche à 10 h et ce, jusqu'à 13 h, fenêtres ouvertes, c'est insupportable. Il faut vraiment que cette affaire soit réglée avant les beaux jours. Enera (qui m'avait assurée que je n'aurais pas de nuisances sonores) viendra enfin la semaine prochaine constater. L’installateur apparemment ne se déplacera plus car nous refusons de lui régler une prestation. Quant au fabricant, je vais tâcher d’avoir ses coordonnées.

Il existe bien un mécanisme qui provoque une accélération programmée de ces extracteurs entraînant ce bruit de soufflerie. Est-ce qu'il ne serait pas possible de baisser son intensité quitte à élargir la plage horaire. Excusez-moi si je dis des bêtises mais je n'y connais rien.

Nous sommes sur un forum technique mais j'imagine aussi qu'il existe des lois pour préserver la tranquillité des copropriétaires lorsqu’une rénovation nécessite de poser ce genre d'extracteurs. Je n'ai jamais vu sur des toits ce genre d'installation si près des fenêtres d’habitation. Personne n'accepterait de subir cette soufflerie tous les jours. J'arrive à supporter les bruits dans les murs lorsque l'extraction est en pleine activité mais la soufflerie sur le toit terrasse, ce n'est pas possible.

Si aucune solution anti-bruit n’existe, alors ce n’était pas l’installation qu’il fallait envisager à l’origine.

Si au nom de la rénovation énergétique, il faut subir ces nuisances, il faut que ça se sache.

Merci encore à vous pour vos éclairages.

Bien à vous.

 

 

 

it installet

 

 

 

 

Par Maurice
le 09/12/2019
Maurice
Re: Urgent - panne - régulation du plancher chauffant - chaudière

Bonjour,

On pourrait demander le remplacement de cet accélérateur de tirage par une tourelle mécanique à faible vitesse de rotation (donc avec un niveau sonore réduit) et en rajoutant en plus un écran acoustique qui fonctionnerait très bien avec ce genre d'extracteur. 

Par Jean-Louis
le 10/12/2019
Jean-Louis
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

N'oubliez pas de consulter le Réglement Sanitaire Départemental propre à votre région pour ce qui concerne le minimum de distance devant exister entre le débouché d'orifice de sortie d'air ventilation et une entrée d'air de ventilation.

Par Philippe
le 10/12/2019
Philippe
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Remplacer l'équipement tel que le suggère Mr Maurice amène à sortir des PV et avis technique et perdre ainsi toute garantie. 

Il faut que la dame se rapproche de ENERA pour que l'installation soit corrigée (manque d'insonorisant).  

Par Maurice
le 12/12/2019
Maurice
Re: Alarme LP1 / Df1 sur Aermec ANF030HA

Il ne s'agit effectivement de ne pas faire n'importe quoi mais de mettre en demeure le syndic, de trouver une solution pérenne et satisfaisante.

C'est pour cela que j'ai proposé d'étudier la faisabilité (à l'ancienne) d'une bonne vieille tourelle silencieuse qui n'empêchera pas la circulation statique de l'air vicié lorsqu'elle est à l'arrêt.

Par Béatrice
le 26/01/2020
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Maurice, Philippe, Jean-louis, 

Je voulais avant tout vous souhaiter une belle année 2020 et vous remercier encore de l'intérêt que vous avez porté à mon affaire.

Pour l'instant, ni Enera, ni le syndic n'ont daigné s'intéresser aux problèmes (vibrations + bruits de ventilation). J'attends toujours qu'Enera fasse venir le fabricant sur place. L'installateur Europ Therm (pour ne pas le citer) a pris la poudre d'escampette. Pas de VMC d'ailleurs posé dans mon appartement. Certes, je n'étais pas présente le jour de l'intervention. J'ai payé la pause mais bon, j'ai obtenu de récupérer la barre de seuil et le léger matériel. C'est toujours çà.

La personne qui vit au-dessous de ces extracteurs n’a pas plus de retour que moi au sujet des vibrations qu’elle subit. Super chez nous, la rénovation énergétique !  Elle se plaint par ailleurs avec ses voisins d’odeurs importantes de fumées de cigarette qui se propagent maintenant dans leurs appartements. C’est un phénomène qu'ils n’avaient pas avant les travaux. 

Sur les conseils de Jean-Louis, je vais demander à consulter le Règlement Sanitaire Départemental propre à l'Ile de France. Je n'ai pas tout compris, il faut que je m'intéresse au minimum de distance devant exister entre la sortie d'air de l'extracteur sur le toit terrasse et quel autre point ? Ces extracteurs sont installés en hauteur, sur les cheminées mais le premier, le plus proche de mon appartement est plus bas.

Un organisme de contrôle m'a aussi précisé qu'il n'était pas autorisé de poser si près des fenêtres, des extracteurs qui ne desservent pas la partie d'immeuble supportant ces fenêtres (même s’il s’agit de la même copropriété). 

Avec toute ma sympathie.

Merci encore à vous.

Par Philippe
le 28/01/2020
Philippe
Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Sauf erreur, vous avez mis un avis dans une autre discussion.

Cet avis parle du RSD et des 8 m de distance entre le rejet d'air vicié et une fenêtre permettant l'aération du logement. Cet article du RSD s'applique toujours sauf dans votre cas. En effet, la sortie de ventilation naturelle est existante, la pose de l'extracteur Stato mécanique n'a pas "détérioré" l'existant, la distance entre votre fenêtre et la sortie est globalement la même.

Vous ne pouvez pas vous plaindre au titre de cet article aux sociétés ayant fait la rénovation.

Il me semble que le matériel est du ASTATO. C'est une société basée au sud de Paris. Appellez-les et demandez à parler au commercial qui suit EuropTherm pour qu'il passe voir.

Par Jean-Louis
le 30/01/2020
Jean-Louis
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour et merci Béatrice.

Bonne et belle année pour vous aussi.

Par Béatrice
le 30/01/2020
Béatrice
Re: Problème VMC - Bruit

Bonjour Philippe,

Je vous remercie pour votre retour et vos conseils. Je me suis aperçue trop tard que mon message était parti dans une autre discussion. Je l'avais signalé dans la foulée au webmaster mais j'aurais dû sans doute appeler.

Dommage que l'article ne puisse pas s'appliquer à mon cas. Certes, la ventilation naturelle était existante mais elle ne faisait pas de bruit (cheminées dormantes) et la pose de l'extracteur Stato mécanique a "détérioré" mes conditions de vie. 

Sauf prétexte qu'un nouveau mécanisme est posé sur une ventilation naturelle existante, j'espère que tout n'est pas permis et qu'une réglementation anti-bruit peut encore protéger les sinistrés.

J'ai appelé ASATO et le commercial devrait me contacter. Vraiment merci.

Bien à vous

Par Béatrice
le 11/02/2020
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour, 

Je voulais vous remercier de vos conseils à savoir contacter la société ASTATO qui fabrique les extracteurs. Deux spécialistes de chez ASTATO m'ont rapidement rappelée. Agréables, professionnels, à l'écoute, ils garantissent leur matériel et sont très soucieux de sa bonne installation. 

Il m'appartient maintenant de leur envoyer les derniers mails envoyés par une copropriétaire qui fuit son appartement le week-end pour ne pas avoir à subir les vibrations au-dessus d'elle. 

Par contre, le BAT Enera est toujours aux abonnés absents, l'installateur Europ Therm idem, le syndic Nexity idem. Au vu du coût de cette rénovation énergétique, c'est un scandale.

Bien à vous

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Béatrice
le 15/03/2020
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour Maurice, Philippe, Jean-Louis,

Voilà nous sommes à mi-mars et le trio (BET Enera, Europ Therm, Fabricant) ne s’est pas encore rendu sur place pour trouver une solution. Pendant ce temps-là, je dois supporter cette soufflerie qui débute à 10h50 jusqu'à 13h00 et ensuite, dans l’après -midi, je fuis mon appartement. Je craque et les beaux jours arrivent. Je ne comprends pas qu'on puisse installer ce genre de matériel au nom de la rénovation énergétique. Une vraie fumisterie ! J'adresserai Lundi une lettre recommandée au syndic.

Sur le Forum, dans le sujet "problème VMC - Bruit", vous trouvez des solutions pour lutter contre les bruits d'extracteurs lorsque les appartements sont situés en-dessous. Me concernant, ces extracteurs ont été installés sur les cheminées devant mes fenêtres qui donnent sur le toit-terrasse. Ils ne servent pas à extraire l'air de la partie de l'immeuble que j'habite mais l'air de l'autre aile. Un acousticien m'a dit que légalement, je n’avais pas à supporter le bruit d’un système sans lien avec les conduits passant par mon appartement ? Auriez-vous confirmation de ce fait ? 

Est-ce qu'une plage horaire est imposée ou au moins préconisée dans les textes ? Déjà si ça pouvait tourner la nuit. 

Ma voisine qui habite en-dessous de ces extracteurs est très, très gênée par des vibrations. Apparemment, il manquerait des isolants mais ça ne gêne pas le BET ! Pensez-vous que la pose de ces isolants pourrait avoir un impact positif pour mon cas. Pour rappel, j'entends un bruit (comme celui d’une circulation lointaine ou comme une rivière qui coule). J'en doute car même posés, l'air va continuer à être expulsé.

Philippe, je reviens sur une précision que vous m’avez gentiment apportée (conf. la règle des 8 m). Certes, la ventilation naturelle était existante mais elle ne faisait pas de bruit (cheminées dormantes) et la pose de l'extracteur Stato mécanique a "détérioré" mes conditions de vie. Le BET m’avait pourtant affirmé que je n’entendrais rien. Poser un système bruyant, ce n’est pas pris en compte dans la règle des 8 m ?  

Jean-Louis  m’a conseillé de lire le règlement sanitaire départemental propre à Paris pour ce qui concerne le minimum de distance devant exister entre le débouché d'orifice de sortie d'air ventilation et une entrée d'air de ventilation. Je ne vois pas à quoi correspondent ces points (la sortie et l’entrée d’air). Est-que vous pourriez me les préciser si je dois aller les mesurer ?

Pensez-vous qu’il soit possible de changer cet extracteur par un autre plus silencieux ? J’imagine qu’ASTATO en a des mieux ou alors la bonne vieille tourelle silencieuse dont parlait Maurice.

Je pense qu’il faudrait que le l’Etat, le ministère de l’économie et les agences qui préconisent à tout va,  la rénovation énergétique au nom de l’environnement soient informés de ces dérives. Ce n’est pas possible de payer autant pour avoir au final des nuisances insupportables.

Merci encore pour vos conseils et votre analyse.

Je craque …

Béatrice

Par Jean-Louis
le 16/03/2020
Jean-Louis
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour.

Je suppose que les travaux effectués ont fait l'objet d'un Cahier des Charges préalable(s), ainsi qu'un marché signé par un maître d'ouvrage, conformément aux termes de ce Cahier des Charges.

Dans l'affirmative, il ne serait vraiment pas inutile de se pencher sur ces documents.

Par Béatrice
le 23/03/2020
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

J'espère que vous allez bien.

Je n’arrive pas à obtenir du BET Enera, ni le cahier des charges préalables à ces travaux de ventilation, ni le marché qu'il a signé, bref aucun document. Ce bureau est toujours aux abonnés absents et mon interlocuteur me répond par mail qu’il a des soucis de téléphone pro ! Voilà le décor est planté.

Le rendez-vous (pourtant qualifié d’urgent) en présence de l’installateur et du fabricant n’a pas pu avoir lieu avant la crise sanitaire. Seul le fabricant ASTATO reste toujours à l’écoute et en soutien. Je le remercie. Confinée avec ces nuisances, c’est intenable.

J’ai appris en interrogeant le syndic que le PV de réception de cette installation avait été signé en date du 09/07/2019 sans réserve alors que je n'avais eu de cesse de faire remonter par mail les nuisances provenant de ces extracteurs. D'où sans doute l’inertie du BET et de l’installateur qui a été payé.

Sauriez-vous quels sont les recours possibles alors ? Que signifie " La garantie de parfait achèvement " ? Qui est responsable sachant que je vais adresser un courrier recommandé au syndic Nexity lui demandant de mettre en demeure d’intervenir le BET ?

Nous n’avons pas encore fait l’équilibrage, ce qui signifie que le PV de fin de travaux n’a pas encore été signé.

En vous remerciant.

Par Béatrice
le 23/03/2020
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Petite précision :

Concernant le PV de réception ayant pour objet la rénovation de la ventilation en hygroréglable A statomécanique.

Le syndic, le BET et l’installateur l’ont signé mais pas le maître d’ouvrage, c’est-à-dire le syndic des copropriétaires qui aurait pu être representé par son président ou par un autre membre du Conseil Syndical.

Est-ce normal ?

Cordialement.

 

Par Béatrice
le 30/04/2020
Béatrice
Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Je reviens sur mon problème. Depuis que des extracteurs d’air (ventilation stato-mécanique) ont été posés devant mes fenêtres, mon quotidien est devenu insupportable aux heures où ils se mettent en marche à cause du bruit des hélices. Les copropriétaires situés en dessous subissent eux des vibrations et nous entendons tous une soufflerie à travers les murs.

Malgré des dizaines de mails envoyés au syndic et au BET (Enera), le PV de réception des travaux a été signé en Juillet 2019 sans réserve. Nous attendons en vain une date de réunion avec le poseur, le BET, le syndic et le fabricant. Depuis que ces désordres existent, seul le fabricant soucieux de voir son matériel correctement installé, a cherché à nous aider. Je le remercie au passage.

En période de confinement, la situation n’était plus tenable. Nous avons cherché à couper le système en intervenant sur le boitier situé sur le toit terrasse (voir photo ci-dessous) sur les conseils du fabricant.

https://cjoint.com/c/JDDxJz7OdQp

Sonde mise sur 35 degrés : aucun changement.  Les 2 boutons de disjoncteur mis sur off : aucun changement. Dans les 2 cas, les extracteurs se sont mis en route ensuite aux horaires habituels. Le BET a fini par demander à un copro d’aller couper un interrupteur général au sous-sol.  

Suite à cette action, nous avons retrouvé le calme d’avant rénovation. Jusqu’à ce matin où le bruit est réapparu peut-être dû à une société qui pose actuellement des interphones et qui est intervenue sur le circuit électrique situé dans la cave.

Sauriez-vous nous dire pourquoi nos manipulations sur le boitier n’ont eu aucun effet ? Et si cette installation vous semble avoir faite été dans les règles ?

En vous remerciant

Par Philippe
le 30/04/2020
Philippe
Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Dans la documentation du tableau électrique ASTATO, il est indiqué que l'horloge est prioritaire sur la sonde de température. Donc l'action sur la sonde n'arrêterait pas la mise en route de l'extracteur stato-mécanique.

De même, il est indiqué dans le descriptif des essais " provoquer une coupure secteur en ouvrant Q1, les moteurs s'arrêtent "

Normalement, la puissance est coupée par Q1.

Si votre action sur le disjoncteur Q1 n'a rien donné, c'est que l'installateur a mal raccordé l'installation. C'est un élément à rajouter au dossier pour exiger une contre visite sérieuse de l'installation.

Pour faire bouger les choses, je vous conseille de demander à votre banque, votre assurance un conseil juridique (il y a très souvent un droit à conseil juridique prévu dans les contrats).

L'argent étant le moteur du monde, tous les copropriétaires gênés, vous devriez écrire en LRAR à votre syndic que vous ne payerez plus les appels de cotisation du syndic tant que les soucis ne seront pas réglés. Faites aussi apparaître ce souci dans le compte-rendu de gestion du syndic (qui est lu par tout acquéreur potentiel) comme cela ça généra les ventes futures sur l'immeuble (et sur les commissions générées).

Vous demandez aussi le blocage des 5% de la retenue de garantie de parfait achèvement. En effet, 5% du montant des travaux sont payés à l'entreprise à la fin de la période de garantie. Savoir que cet argent ne sera pas versé peut vraiment motiver l'entreprise et le BET. 

Ne trainez pas, la garantie de parfait achèvement dure 1 an à la date du PV donc finit en Juillet 2020.

Nota : comme vous avez signalé le souci avant la date de GPA, cela court toujours mais c'est plus difficile de motiver les gens.

 

Par Philippe
le 30/04/2020
Philippe
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour,

Suite car une idée m'est venue.

Sur la résidence, il y a sans doute plusieurs extracteurs stato-mécaniques. Pouvez-vous, par sondage, vérifier ce que disent les gens qui habitent sous les autres extracteurs ? J'espère que vos 2 ou 3 extracteurs sont les seuls mal posés.

Faites un plan grossier, en localisant les extracteurs génants. Essayez de trouver les différences de mode de pose entre les extracteurs silencieux et ceux qui sont gênants. Cela vous aidera lors des discussions avec les intervenants.

Par Béatrice
le 10/05/2020
Béatrice
Re: Extracteurs d'air extérieurs installés dans le cadre d'une rénovation énergétique

Bonjour Philippe,

Je vous remercie pour vos précieux conseils que je vais suivre à la lettre. Je vous tiendrai au courant de la suite donnée à cette affaire qui risque de se terminer au tribunal.

Deux logements sur les trois situés sous le toit terrasse se plaignent des extracteurs. Un logement en particulier subit leurs vibrations. Le stress engendré par celles-ci plus le confinement a nécessité la coupure de l'installation pour éviter un drame. Quel bonheur depuis ! 

Mon logement se situe près de trois extracteurs donc un particulièrement proche. C'est leur soufflerie qui va finir par me rendre folle. Je crains que les isolants destinés à faire cesser les vibrations n'aient aucun effet sur ce bruit mais j'imagine aussi que des modèles plus silencieux existent ou une possibilité d’agir sur la puissance. 

En discutant avec d'autres copropriétaires éloignés de ces extracteurs, je me suis aperçue que certains étaient gênés par des bruits dans les murs (c’est aussi mon cas mais à côté de la soufflerie, c’est supportable) et par des odeurs qui désormais remontent (un semblant de VMC a été installé dans les appartements). Je n'y ai pas eu droit (tout en ayant été facturée) au motif que j'étais alors absente. Il faut dire qu'entretemps, le PV de réception des travaux avait été signé sans réserve ! 

En vous souhaitant une santé préservée.    

Revenir au forum

Répondre au message

Veuillez vous connecter ci-dessous pour poster votre réponse, vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous ici !
Laissez coché pour être averti par e-mail à chaque nouvelle réponse

Top contributeurs

ABONNEZ-VOUS !
Ce site respecte strictement la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité