Laine minérale dans les silencieux

posté le 02/03/2022 image

Laine minérale dans les silencieux

Par Yohan
Aide
0

Bonjour et merci à vous de prendre le temps de me lire et peut être me répondre,

Soyez indulgent, mon niveau de français est aussi faible que mes notions en aéraulique et acoustique.
Je m'intéresse à ce sujet que depuis une petite semaine, et en plus, je suis dyslexique. Une réflexion qui me tord le cerveau. 

Je souhaite installer un silencieux circulaire en fin de canalisations.

Ma question est la suivante : 

N'est-il pas contre-productif voir potentiellement dangereux sur le long terme d'utiliser de la laine minérale ou des mousses acoustiques synthétiques comme isolant dans ces silencieux ?
Sachent qu'en amont du ventilateur plusieurs étages de filtration terminent par un filtre aux charbons actifs qui est censé réduire la présence de particule ePM1.

Ayant travaillé au contact de ces fibres minérales, je doute qu'elles induisent aucun impact négatif sur la santé au long terme, malgré le différent traitement contre l'abrasion et autre.

Ma réflexion et la suivante, lors de la potentielle dégradation de ces fibres minérales et mousse synthétique, qui est certainement accélérée par : 
- l'écoulement de l'air, 
- les fréquences acoustiques 
- les vibrations de canalisation 
- les variations thermiques et d'hygrométrie 
Et j'oublie certainement de nombreux facteurs. 

Est-il possible que ces matériaux, lors de leur potentielle dégradation, induisent en sortie de circuit des nanoparticules aussi nocives que celles censées être retenues par la filtration en amont ?

Pour solution et si le problème existe, je souhaitais faire mon propre le silencieux, car cela me semble être réalisable avec quelques recherches et en utilisant des isolants de nature organique ayant des propriétés similaires de résistance à l'abrasion, moisissure, ...

Du type :
- Laine de mouton
- Laine de chanvre
- Tout genre de laine animal ou végétal adapté, ...

Qui même si elle se dégrade plus rapidement, je suppose qu'elle a peut être un impact moins nocif sur la santé et que la taille des particules et leurs natures organiques donneraient plus de chance d'être éliminées ou contenues si elles rentrent aux contact de l'organisme de maniére ponctuelle ou prolonger.

Il me semble plus simple de remplacer périodiquement cette laine en même temps que les différents filtres que de devoir remplacer des poumons.

La nature plus imflamable de ces matériaux n'est pas un probléme majeur pour mon instalation car sa securité est " assurée " par plusieurs thermostats à réarmement manuel calibré 50°c, câblé et manié que si un ventilaur se met à chauffer l'alimentation electrique de tous les ventilateurs et couper (comme une programation &&,...), plus des boules anti-feu sur les points à risque, je souhaite éviter les clapets coupe-feu pour limiter les pertes de chage dans mon instalation déja bien étoffée.

Encore une fois ce n'est qu'une question sans aucun fondement car je n'ai aucune preuve et ne je connais rien à ce sujet, mais si une personne a une expertise suffisante et du temps pour me répondre, c'est vraiment sympa !

Bonne journée.

Par Pierre
le 03/03/2022
Pierre
Re: Laine minérale dans les silencieux

Normalement, le matériau d'absorption est revêtu d'un tissu en fibres de verre anti-défibrage jusqu'à 20 m/s.

Revenir au forum

Répondre au message

Veuillez vous connecter ci-dessous pour poster votre réponse, vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous ici !
Laissez coché pour être averti par e-mail à chaque nouvelle réponse

Top contributeurs

ABONNEZ-VOUS !
En validant ce formulaire, vous acceptez que les informations saisies soient transmises à l’entreprise concernée dans le strict respect de la réglementation RGPD sur les données personnelles. Pour connaitre et exercer vos droits, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité